Instagram

Bilan - #5 Octobre 2016

Le bilan de ce mois-ci risque d'être très court, en grande partie parce que je n'ai pas lu ou regardé grand chose en octobre. 
Mes cours ont pris une bonne partie de mon temps, ce qui risque de rester de cette façon encore un petit bout de temps donc du coup bah j'ai pas eu vraiment l'occasion de lire d'autres choses que des livres imposés pour les cours excepté À tout moment la vie de Tom Malmquist que j'ai terminé au tout début du mois.


  • Littérature 

Autre que mes livres de cours, dont je vais rapidement parler quand même, j'ai reçu Des Blanches et des Noires d'Isabelle Wlodarczyk par le biais d'une masse critique Babelio uniquement jeunesse. J'ai choisi ce livre déjà parce que je lis peu de livres "pour enfants" et également peu de livres illustrés. L'histoire qui, comme son nom peut le révéler parle de la ségrégation aux Etats-Unis et plus particulièrement du moment où à 12 ans, celle que l'on appellera par la suite Nina Simone a joué pour la première fois devant un public.


  • Des Blanches et des Noires d'Isabelle Wlodarczy
L'histoire m'a énormément emballé parce que je trouve que les écrits sur la ségrégation sont souvent très bons, mais aussi et surtout parce que Nina Simone fait partie de mes artistes favorites d'un point de vue musical. J'ai donc été contente d'apprendre que j'avais été sélectionné. 

Malheureusement, bien que je m'attendais à ce qu'il soit court, il l'a été plus que prévu encore quand j'ai compris qu'il n'y avait guère plus de trois phrases sur la page de gauche, pour une illustration sur celle de droite. Il a suffit d'une dizaine de minutes pour en venir à bout ce que j'ai trouvé plus que dommage. J'aurais aimé qu'il soit plus long, plus développé. On suit une tranche de vie très courte, mais aussi très forte et c'est surtout pour ça que j'aimerais qu'il n'y ait rien qu'une dizaine - vingtaine ? - de pages de plus. 
Le texte ne chipote pas, il est simple et c'est ce qui fait sa force. Les illustrations qui l'accompagnent sont vraiment jolies, avec des couleurs très vives et pleine de contrastes, il me semble qu'il n'y a qu'un dessin représentant une personne blanche et il m'a marqué parce qu'il détonne complètement avec le reste.

Autre point positif, c'est le petit dossier à la fin du livre qui permet d'en apprendre un peu plus sur la ségrégation aux Etats-Unis. On peut donc avoir un condensé de certains évènements ou même certaines pratiques avec par exemple le fait que la musique a toujours été très liée aux Noirs notamment par le biais des "work songs" ou encore "freedom songs". Bien évidemment on a aussi droit à un paragraphe sur Martin Luther King ou encore le Ku Klux Klan.
Les trois dernières pages du dossier - et du livre - sont toutes aussi intéressantes puisqu'elles posent la question de savoir si la ségrégation est bel et bien terminée partout et montrent que les inégalités sont toujours énormes entre Noirs et Blancs, malgré ce qu'on essaie de nous faire croire.
Mais pour ça, il suffit de suivre les actualités pour voir la mauvaise considération que l'on donne encore aujourd'hui aux Noirs aux Etats-Unis - oui encore au XXIè siècle, c'est affligeant.

Donc voilà, une petite lecture sympa mais trop courte à mon goût ce qui est vraiment dommage car son propos est vraiment intéressant - et puis ça parle de Nina Simone quoi !
Le fait qu'il soit court est, je trouve plutôt important quand l'on sait que le livre coûte quasiment quinze euros pour même pas 45 pages quoi, ce qui pour moi, est vraiment trop.
Sans la Masse Critique Babelio je n'aurais jamais acheté ce livre, c'est pourquoi je remercie une fois encore le site pour m'avoir permis de découvrir une nouvelle œuvre !

Des Blanches et des Noires d'Isabelle Wlodarczyk, Oskar éditeur.


Et puis, j'ai aussi lu d'autres livres, mais essentiellement des livres de cours. Il y a d'abord eu Les Regrets de Joachim Du Bellay que j'ai eu en horreur. J'ai trouvé intéressant la Défense et Illustration de la langue française, mais Les Regrets et les Antiques de Rome m'ont profondément ennuyé, à tel point que j'ai eu énormément de mal à en venir à bout.
Également en poésie, j'ai lu La terre nous est étroite de Mahmoud Darwish, un auteur que je ne connaissais pas du tout.

Je suis le genre de lectrices qui adorent la poésie d'Eluard par exemple, ou celle de Baudelaire - évidemment - et même si ce n'est pas du tout dans la même veine, j'ai trouvé intéressante la démarche de Darwish, surtout que le recueil regroupe ses poésies sur une trentaine d'années ce qui permet de voir une certaine évolution dans l'écriture, mais surtout dans les thèmes qui même s'ils sont récurrents, prennent une autre dimension au fil des années.

Ensuite, je me suis attelée à la lecture de Paul et Virginie de Bernardin de Saint-Pierre, un classique que je n'aurais probablement jamais lu s'il n'était pas l'objet d'un de mes cours. J'avais peur que ce soit très religieux et oui, j'avoue que la fin m'a déçu, mais il n'empêche que j'aie pris beaucoup de plaisir avec cette lecture.
J'ai aimé la plume de l'auteur et surtout, l'exotisme qui ressort de l'œuvre avec la présence d'un ailleurs presque paradisiaque qu'est le bassin de l'île de France où vivent nos deux personnages éponymes. Je pense aussi que j'ai apprécié l'œuvre grâce à mon cours qui m'a permis de compléter mon interprétation et surtout d'éveiller des problématiques qui ne m'avaient pas paru présentes.

J'ai aussi lu Athalie, la dernière pièce de Racine à inspiration biblique, Ceci n'est pas un conte de Diderot et La Petite Sirène d'Andersen que j'ai adoré - faut dire que j'adore l'adaptation faite par Disney et qui est quand même bien plus "gentille".

Enfin voilà, ça a été un mois assez maigre niveau lecture, et surtout, ces lectures m'ont toutes été imposées. J'aurais aimé lire d'autres livres comme par exemple le premier tome de Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs que j'ai acheté après vu le film de Burton ou encore Le dernier gardien d'Ellis Island de Gaëlle Josse qui me fait de l'œil depuis des mois et que j'ai enfin trouvé dans la collection Notabilia des éditions Noir sur Blanc.



Bilan lectures du mois d'octobre.



  • Mes avis en ligne :


Le Coin des libraires - #35 À tout moment la vie de Tom Malmquist
Le Coin des libraires - #36 La vieille fille et le mort & La femme au petit renard de Violette Leduc
Le Coin des libraires - #37 Clair de femme de Romain Gary



  • Cinéma 

Ce mois-ci question cinéma, je n'ai pas vu grand chose, deux films seulement. J'ai du mal à y croire quand même, seulement deux films quoi. Enfin non, trois en comptant le film d'Halloween que j'ai regardé : Jusqu'en enfer (2009) de Sam Raimi conseillé sur la chaîne du Fossoyeur de films.

Sinon, j'ai vu Miss Peregrine et les enfants particuliers de Tim Burton, mais j'attends de lire le livre afin de faire un article comparatif sur l'objet originel et son adaptation.
J'ai vu Doctor Strange de Scott Derrickson aussi la semaine dernière. Il était relativement attendu, en tout cas je l'attendais depuis quelques mois déjà et j'ai été plutôt déçue. J'essaierai de trouver le temps d'écrire un article dessus afin de donner mon avis de manière développée.



  • Séries


Bon, par contre, je dois bien avouer que j'ai continué à regarder des séries - comment j'aurais pu arrêter ?
Alors voilà, j'en ai commencé des nouvelles comme Timeless et Frequency sur la CW, Westworld sur HBO dont j'écrirai un article dès la fin de la saison ou encore la série l'Exorciste que je trouve assez prometteuse jusque-là.
J'en continue d'autres aussi forcément comme bah évidemment American Horror Story comme je le disais sur mon bilan précédent, Gotham, Arrow, Fresh of the Boat, enfin voilà encore quelques trucs pas mal diversifiés.
Sinon, bah il y a eu le final de la saison 3 de The Strain avant-hier, saison 3 qui sonne bientôt la fin puisque la série a été reconduite pour une saison 4 qui sera la dernière - j'espère qu'ils en feront un truc grandiose tellement j'aime cette série. Là encore, j'aimerais écrire un article dessus, mais est-ce que j'arriverai à trouver le temps ?


  • Mes articles en ligne : 


Série du moment - #15 American Gothic
Série du moment - #16 Narcos (saison 2) 


Enfin voilà comme je le disais au début, le mois d'octobre fut relativement calme pour moi, j'espère que le mois de novembre sera plus mouvementé et surtout que j'aurais le temps de lire/voir, mais aussi de vous partager mon avis ! 









Commentaires