Instagram

Le Coin des Libraires - #16 Shutter Island de Dennis Lehane

Eh oui, je sais, je ne fais pas dans l'originalité avec ce nouvel article. Néanmoins, je tenais à vous en parler, car, on ne peut pas passer à côté de ce roman. 
À vrai dire, désormais, je comprends l'engouement qu'il y a eu autour de ce livre et ensuite du film - que j'ai vu bien avant de lire le livre et qui est également très bon -. Parfois, certains livres deviennent on ne sait comment, des best-sellers adaptés au cinéma et alors, là, on se demande pourquoi ? Pourquoi lui plus qu'un autre ? 

Bref, je disais donc que j'ai fini par lire ce chef-d'oeuvre de la littérature policière, véritable thriller psychologique comme on les aime. Ce n'est que tout récemment que je m'y suis mise d'ailleurs. Je l'avais chez moi depuis très longtemps, je n'avais jamais eu spécialement envie de le lire, je m'étais dit "si un jour tu n'as plus de lectures, tu lis Shutter Island", - autant dire que je ne l'aurais jamais lue -. Et puis, l'ironie du sort sans doute, impossible de remettre la main dessus.

J'ai fini par le racheter dans une édition que j'aime d'amour, l'édition limitée de Rivages/Noir, célèbre maison d'édition pour tout ce qui est romans policiers/romans noirs. Avais-je l'intention de le lire rapidement ? Aucune idée, mais au moins, je savais que si un jour j'en avais l'envie, ce serait possible. Et puis, après avoir lu Karoo de Steve Tesich, je me suis attelée à la lecture de Shutter Island. 

"Elle m'a dit un jour que le temps n'était pour moi qu'une série de marque-pages dont je me sers pour parcourir les textes de ma vie, revenant inlassablement aux évènements qui ont fait de moi, aux yeux de mes collègues les plus perspicaces, un homme manifestant tous les symptômes du parfait mélancolique."
Dennis Lehane, Shutter Island

L'histoire commence avec le personnage de Chuck - Charles -, celui-ci explique son besoin de raconter ce qui s'est passé sur l'île, afin d'en avoir une trace. Une fois passé les trente premières pages, on ne peut simplement plus s'arrêter. Au début, c'est vrai je tournais les pages en attendant, en espérant que ça commence, que je sois entrainée dans ce tourbillon infernal dans lequel l'auteur, Dennis Lehane, m'a mené lors de ma lecture de Prières pour la pluie. 

Je n'ai pas été déçue, une fois bien rentrée dedans, les longues descriptions de l'île et de ses locaux terminés, on ne peut qu'apprécier l'histoire totalement sensationnelle que nous livre l'auteur. C'est du grand génie, les personnages sont bons, Chuck & Teddy formant une excellente équipe, plusieurs fois je me suis surprise à sourire devant ces deux protagonistes si complices. 
L'auteur parvient à nous faire entrer sur l'île, en tant que voyeur. Nous suivons Teddy dans ses péripéties sur l'île qu'est Shutter Island, on subit son cauchemar, celui d'être pris pour un fou, car d'après le syllogisme, "Les fous nient leur folie, or Bob nie sa folie, donc, Bob est fou". Il s'agissait de ça dans ce roman, de la folie, beaucoup. 

Chuck & Teddy sont Marshals fédéraux, une femme, une patiente qui se serait enfuie. Dès leur arrivée sur l'île, on comprend, déjà que quelque chose cloche  avec le personnel, chose qui n'échappera pas aux deux personnages qui semblent se correspondre et se comprendre. Commence alors de véritables recherches autour de la disparition de cette jeune femme qui aurait disparu sans laisser de trace, et surtout, sans avoir même ouverte la porte de sa cellule. Les lieux deviennent alors synonymes de danger, que se passe-t-il sur cette île ? Mieux, que se passe-t-il dans le phare de l'île ? 




"Il détestait qu'elle s'engage dans cette voie. Rue des Souvenirs. Comme elle était incapable de s'adapter au présent, à ce qu'ils étaient devenus aujourd'hui - avec tous les défauts -, elle emprunte les chemins sinueux de la mémoire pour retrouver un passé susceptible de lui réchauffer le coeur."
Dennis Lehane, Shutter Island


Cette lecture s'enchaîne si vite, mais les questions, demeurent jusqu'au bout. Qui est fou ? Qui est vraiment un agent ? Ce récit qui nous est livré est-il réellement factice, notre personnage a-t-il tort ? C'est autant de questions qui tourment le lecteur, jusqu'à la fin du roman. Bien entendu, pour ceux qui ont vu le film, la chute nous ait connues, pourtant, pas une fois j'ai eu envie de m'arrêter de le lire sous prétexte que je connaissais la suite. Dennis Lehane parvient à nous accrocher, nous divertir devant cette vision de la folie, des fantômes du passé, qui hantent, encore et tout. 
L'esprit de déduction du lecture est très sollicité, on assiste à des séries de codes que Teddy saura déchiffrer et qui finiront par le mener vers la vérité. Vérité qu'il ne semble pas vouloir accepter, qui la fait tomber dans une folie sombre depuis deux longues années passées sur l'île de Shutter Island. 

Dennis Lehane m'a tout simplement époustouflé dans sa capacité à nous dépeindre la folie, à nous rendre fous nous aussi d'une certaine façon. Définitivement, c'est un auteur qui me passionne pour sa facilité à nous faire ressentir des émotions si pures et fortes. 

"Sentant la vie s'écouler hors d'elle, il l'attira à lui, et elle s'affaissa contre sa poitrine. Alors, il la serra de toutes ses forces entre ses bras, le visage pressé contre la robe fanée, pleurant son amour perdu à tout jamais."

Dennis Lehane, Shutter Island


Si vous souhaitez l'acheter, c'est ici 




Commentaires