Pages

dimanche 8 avril 2018

Le Coin des libraires - #92 L'Epouvanteur : tome XIV Thomas Ward l'Epouvanteur de Joseph Delaney

L'attente m'a parue longue, vraiment longue sur la fin, surtout que ce livre devait sortir le 15 novembre et qu'il n'est sorti qu'une semaine après - imaginez ma déception lorsque j'ai ouvert mes cadeaux d'anniversaire et remarqué qu'il n'y figurait pas... 

Contrairement à la version originale, Bayard a décidé de poursuivre les histoires de Tom Ward sous le titre de l'Épouvanteur, bon personnellement, ça ne me gêne pas plus que ça étant donné que ce tome fait suite au tome XIII et puis, au moins, ça permet de conserver le même graphisme de couverture ce qui n'est franchement pas négligeable ! 

Nous y sommes enfin, Tom est bel et bien devenu l'Épouvanteur de Chipenden à la place de Gregory, victime du combat final avec le malin survenu dans le tome précédent. L'action se déroule donc quelques mois après, on nous mentionne la destruction du malin, la désertion d'Alice, la mort de Gregory, la quête de Grimalkin, tout ce beau monde avance sans qu'on sache grand chose au final. 


« La créature me gratifia d’un sourire hideux qui retroussa ses babines :

– Ton pays appartiendra bientôt à mon peuple. Vos femmes seront soumises à nos lois. Quant aux mâles, hommes et garçons, ils mourront. »



Voilà trois mois que des jeunes filles meurent dans des circonstances mystérieuses.
On les retrouve dans leur lit, couvertes de sang, une expression terrifiée sur le visage. Leur fantôme hante les lieux, attendant que quelqu’un comprenne de quelle horreur elles ont été victimes.
Depuis la mort de John Grégory, Thomas Ward est l’Épouvanteur chargé de protéger le Comté des êtres qui errent sous le couvert de la nuit. Et il faut faire vite. Car la bête qu’il va traquer pourrait bien tuer encore.

Et ce n’est que le commencement. Une armée de monstres se rassemble dans les terres du Nord et menace la survie de l’humanité…



Après nous avoir présenté le nouveau quotidien de Tom, quotidien plus que banal et répétitif, on avance enfin bel et bien dans une nouvelle direction. Cette direction nous est en quelque sorte donnée dès la fin du tome précédent, par le biais de la vision de Tom. 
Bon on ne va pas garder le suspense plus longtemps, je parle bien évidemment de l'arrivée du personnage de Jenny, bien décidée à devenir l'apprentie du héros. 
Au début son personnage m'a un peu ennuyé, je l'ai trouvé tout sauf crédible dans le sens où elle donne l'impression de n'avoir peur de rien, alors qu'au contraire, elle a peur de tout. 

J'ai énormément aimé la façon dont Tom a géré la situation, visiblement une femme épouvanteur n'est jamais arrivé et apparemment être septième fille d'une septième fille ne te confère pas forcément de pouvoir comme c'est le cas pour les garçons. Oui, mais ça c'était avant et Jenny est bien déterminée à prouver qu'elle est capable d'être apprentie et plus encore, qu'elle aussi, elle possède un don. 

Évidemment, c'est un gros point fort d'avoir choisi le parti pris d'innover, ça permet aussi de palier à l'absence d'Alice qui se fait vraiment ressentir - pour ma part en tout cas...
Après, comme je le disais j'ai eu un peu de mal avec elle au début, même si ça allait mieux au fur et à mesure. Je trouve que son don est franchement top, ça m'a, jusque dans une certaine mesure, fait penser à Kaleb de Mira Eljundir que j'ai adoré il y a de ça des années ! 
Mine de rien, on n'apprend pas suffisamment à la connaître, son passé avec sa famille abusive nous est rapidement raconté, mais je ne sais pas, je trouve que c'est trop succinct. Du coup, les chapitres de son point de vue sont les bienvenus. Peut-être le sont-ils parce qu'il y en a peu, faut dire que je n'aimerais pas qu'elle remplace Tom comme narrateur et héros de la saga. 



L'Épouvanteur tome XIV de Joseph Delaney, éditions Bayard.


Qui dit nouvelle saga, dit aussi nouvelle menace forcément. L'enjeu du tome précédent était de taille, soit on détruisait le malin et on laissait grandir un autre type de danger, soit on laissait vivre le malin. Il aurait été franchement trop facile de le laisser vivre, pas après tous ces tomes passés à discuter de la façon dont il fallait le tuer, etc. 
Du coup, et bien bonjour dans le monde des Kobalos, monde esquissé dans le tome XI de la saga. Sur le moment, je n'avais pas trop accroché à ce tome, j'avais aimé suivre Grimalkin - on ne suit pas Tom une seule fois - mais je voulais revenir sur la trame principale. Je dois quand même avouer que le personnage de Sliter m'avait bien plu alors j'étais assez curieuse de voir ce que ça allait donner. 

Tom qui a donc décidé d'être l'épouvanteur de Chipenden se voit contraint de quitter son poste pour partir en territoire inconnu en compagnie de Jenny et Grimalkin : les Kobalos se préparent et bientôt le monde leur appartiendra - c'est en gros ce qu'on nous explique.
J'ai aimé suivre leur périple, changer de contrée, voir la tueuse aux côtés de notre héros, pour le coup c'était vraiment cool, même si je déplore vraiment le manque d'informations concernant la suite des événements. 

Et puis, il y a eu cet événement, cette grosse claque survenue un peu avant la fin. Ah non mais au début, je n'y croyais juste pas, c'était comme dans les films où on a trois secondes de panique avant de voir le protagoniste (qu'on pensait mort noyé) tousser comme un fou et recracher toute l'eau ingurgitée. Pourtant, le moins que l'on puisse dire, c'est que j'étais pantoise. Bon, vu la fin du livre, il me paraît clair que Tom va revenir parmi nous - en fait je n'ai pas de doute là-dessus. 


Au final, je suis encore plus pressée d'avoir la suite, parce que vu la fin, je suis forcée de me languir. Je veux aussi qu'on nous reparle enfin d'Alice, non, parce qu'il y a quand même cette allusion qui est sans équivoque : Alice espionne Tom et Jenny, et je suis curieuse de voir où ça va mener tout ça. Peut-être qu'elle n'a pas complètement retourné sa veste, peut-être qu'au contraire elle prépare un plan diabolique avec son mage ? Dans tous les cas, je ne peux faire que des hypothèses et attendre, je n'ai d'autre choix que d'attendre, malheureusement.
D'ailleurs, si je suis bien informée, la suite devrait sortir en novembre prochain - oui, l'attente sera longue une fois encore ! 








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le Coin des libraires - #119 Nord-Michigan de Jim Harrison

M on premier Jim Harrison . Lorsque j'ai commencé à lire des livres de façon "sérieuse", je me suis pas mal intéressée à la ...