Instagram

L'Avenue du Cinéma - #17 Rudderless de William H. Macy

Aujourd'hui je veux vous parler d'un film qui m'a vraiment beaucoup touché, il s'agit de Rudderless de William H. Macy, présenté au festival Sundance de 2014. Ce film ne vous dit sans doute rien, mais c'est normal ! Comme certains films maintenant il fait partie de ceux qui sortent longtemps aux États-Unis avant d'arriver en France ou dans d'autres pays. Va-t-il sortir en France ? Je n'en suis pas certaine, néanmoins je vous conseille de le regarder en vostfr, le plaisir y est bien meilleur. Rudderless, c'est l'histoire de cet homme, Sam qui perd son fils dès les premières minutes du film.


Les personnages sont très bons dans le film, Billy Crudup (déjà vu notamment dans Big Fish et Watchmen : Les Gardiens) est génial dans le rôle de Sam, on ne peut que compatir, que l'apprécier. Malgré le fait qu'il vive n'importe comment, il est un personnage très attachant qu'on se prend à aimer très rapidement en partie grâce à son caractère solitaire, fataliste, dépité et désabusé. Pourtant, malgré ça, il y va, il décide de faire partie de ce groupe, Rudderless, pour notre plus grand plaisir. Mon second personnage préféré n'est autre que Quentin, son interprète, Anton Yelchin (déjà vu dans de nombreux films tels que Star Trek (2009), Star Trek : Into Darkness (2013) de J.J. Abrams ou encore Only Lovers Left Alive de Jim Jarmush) fait de son rôle un personnage simple, amusant, hyper attachant, bref je l'adore. Il y a seulement vers la fin où bien évidemment j'ai été un peu déçu par rapport à sa relation avec Sam mais je ne vous en dirais pas plus. 

L'action est surtout concentrée autour de ces deux personnages, de leur rencontre, de leur alchimie, de leur vie aussi. Les autres membres du groupe ont chacun leur propre style, ils ont tous un petit quelque chose de différent ce qui rend les scènes entre eux très bonnes et souvent très drôles. 
Pour ce le rôle d'Emily, l'ex-femme de Sam, j'ai été surprise de voir Felicity Huffman - rappelez-vous, elle a joué Lynette dans Desperate Housewives ! -, simplement parce que je crois que c'est la première fois que je la vois dans un film. Malgré le peu d'apparition qu'elle fait dans le film, j'ai bien aimé son personnage, celui qui est passé à autre chose et qui aimerait que son ex-mari fasse de-même, j'ai trouvé qu'elle été le personnage le plus "normal", dans le sens où elle s'est faite aux évènements et elle tourne page. 
En revanche, très mauvais point pour Selena Gomez qui, jusqu'au bout m'a paru antipathique au possible. Tout d'abord, à cause de son rôle, Kate - elle était la petite amie de son fils décédé -. Bah oui, il n'y aurait aucun problème si elle ne revenait pas, ensuite parce que son interprétation est tout simplement sur-joué, elle essaie d'en faire des caisses dans les trois seules scènes où elle apparaît. J'ai trouvé ça trop, beaucoup trop même. Non pas que j'ai quelque chose contre elle, c'est seulement que je ne suis pas sûre qu'elle soit la meilleure personne pour ce rôle.



Au début tout s'enchaîne très vite, on aperçoit un étudiant Josh qui fait de la musique puis, son père, Sam l'appelle pour le retrouver. On sent directement qu'il y a un malaise avec le fils, quelque chose qui cloche. Et puis, un drame survient, une fusillade a eu lieu à l'université, le fils de Sam est mort.
Nous sommes propulsé deux ans après, Sam a complètement changé son train de vie, il est divorcé de sa femme, Emily, il vit dans son bateau et n'est plus cadre dans une entreprise. On comprend alors que tout a basculé depuis la mort de son fils. Emily a refaite sa vie avec un autre homme, eu un autre enfant. Elle vient voir Sam pour lui donner les affaires de musique de son fils, son ampli, sa guitare et ses chansons. C'est après de longs moments d'hésitations que Sam  se décide enfin à regarder, à découvrir puis à s'imprégner de ces chansons. Ces histoires écrites par son fils.

S'enchainent de belles rencontres, notamment avec Quentin sous le rythme de jolies mélodies. J'ai particulièrement adoré le film pour ses chansons que je trouve exceptionnelles - j'en écoute toujours quelques-unes d'ailleurs. Je ne saurai pas comment l'expliquer mais je trouve ces chansons belles, simples, emplis d'émotions.
J'ajoute en dessous celle que je préfère afin que vous puissiez vous faire une petite idée : 

Home interprété par Billy Crudup. 


L'histoire liée à l'univers musical est géniale, on est directement dans la peau de Sam. Le premier évènement est celui où Sam va interpréter Home justement, dans un bar tenu par William H. Macy qui n'est autre que le réalisateur du film (et également Frank dans Shameless U.S.) Quentin, présent dans le bar l'entend, il veut faire connaissance avec Sam. Petit à petit, malgré les réticences de Sam, commence une amitié pas commune entre un père de famille désillusionné et un jeune homme qui pourrait avoir l'âge de son fils décédé. L'alchimie est présente entre les deux personnages, ils font un excellent duo que ce soit cinématographiquement parlant que musicalement parlant. 
On se prend alors à avoir un petit sourire béat face aux évènements. On oublie rapidement que c'est un drame et, franchement, niveau tristesse, nous sommes servis. 
Après le premier vrai concert du groupe qui s'est formé petit à petit, toujours dans le même bar, mais avec une ambiance bien différente, le groupe cartonne complètement. Sam revoit celle qui était la petite amie de son fils, Kate qui est déjà apparu au début du film, lors de l'enterrement de Josh.  Les problèmes commencent, Kate menace alors Sam de révéler à tout le monde qu'il n'a pas écrit ces chansons, qu'elles appartiennent à son fils décédé. Sam ne sait plus quoi faire, surtout après que leur est proposé un concert qui pourrait radicalement changer leur carrière. 

C'est ici, ici que l'on comprend que ce ne sera désormais plus drôle, que les instants joyeux sont partis et qu'ils ne reviendront pas. La descente aux enfers de Sam recommence une nouvelle fois et, nous l'apprenons. Pourquoi est-ce si grave de chanter ces chansons en mémoire de son fils ? Je ne peux vous le dire, c'est trop gros, trop important, c'est dur et si triste. On voit une sorte d'envers du décor pour ces parents qui souffrent et qui pourtant, n'y sont pour rien. 

C'est ici, ici que l'on comprend que ce ne sera désormais plus drôle, que les instants joyeux sont partis et qu'ils ne reviendront pas. La descente aux enfers de Sam recommence une nouvelle fois et, nous l'apprenons. Pourquoi est-ce si grave de chanter ces chansons en mémoire de son fils ? Je ne peux vous le dire, c'est trop gros, trop important, c'est dur et si triste. On voit une sorte d'envers du décor pour ces parents qui souffrent et qui pourtant, n'y sont pour rien. 

Le film se termine sur une prestation de Sam, seul, toujours dans le même bar, une dernière chanson, afin de se dévoiler, de dire à la vérité à tous, de s'assumer. Cette scène est sans conteste la pire de tout le film, elle nous prend la gorge, vraiment, je me sentais mal à l'aise, je ne comprenais pas, pourquoi se regardait-il tous en sachant que c'était génial, mais en ne le montrant pas ? J'ai été choquée de voir que c'était la fin après cette scène, je ne m'y attendais pas et j'avoue que cela m'a laissé un goût d'amertume. 

Et puis je l'ai regardé de nouveau quelques semaines plus tard et ce fut pire, je savais. Tout. À chaque scène qui m'amusait, je me disais que ça n'allait pas durer, le film n'a pas changé, ça n'a pas duré. Et j'ai de nouveau vu cette scène finale, qui m'a une nouvelle fois émue, révolté un peu aussi.








Commentaires