Instagram

L'allée des artistes - #5 Mes séries du moment

Je reviens aujourd'hui avec trois nouvelles séries à vous proposer, eh oui, comme vous l'avez sans doute déjà remarqué, je suis une boulimique de séries, j'aime vraiment beaucoup ça. - D'ailleurs vous pouvez retrouver  ou ici mes articles précédents sur des séries ! 
Comme pour mes articles précédents, j'ai sélectionné trois séries qui sont un peu mes coups de coeur du moment. 


  • Constantine

Cette série, je l'attendais au tournant. Ayant déjà vu le film Constantine de Francis Lawrence avec Keanu Reeves, je voulais me faire un avis sur cette série afin de pouvoir comparer le film et la série. Je tiens néanmoins à préciser que je n'ai jamais lu la bande dessinée Hellblazer, qui représente la genèse de John Constantine. 
Pour vous faire un petit topo rapide, John Constantine est un exorciste qui lutte contre les forces maléfiques. C'est après un exorcisme manqué qu'il perd son âme. On suit Constantine dans ses enquêtes, accompagné de Zed, incarnée par Angélica Celaya et Chas Chandler, incarné par Charles Halford. C'est avec ses deux acolytes qu'on suit le quotidien tourmenté de notre protagoniste. 

J'ai lu plusieurs avis mitigés quant à cette nouvelle série évènement, notamment par rapport à sa ressemblance avec une autre série que j'adore : Supernatural
Qu'on ne s'y méprenne pas, elles sont totalement différentes, même si on peut les assimiler pour quelques points, il n'empêche que les quêtes de ces héros sont totalement différentes. D'après moi, il ne faut pas voir Constantine comme une pâle copie de Supernatural, elle est beaucoup plus que cela, elle possède son propre univers de noirceur. 

C'est avec une facilité déconcertante qu'on entre dans l'univers de Constantine, les épisodes passent sans qu'on ne voie le temps passer, les enquêtes sont prenantes et ne manquent pas de rebondissements. Gros point positif, l'acteur Matt Ryan qui rehausse le tout avec son accent gallois et son humour noir. 
Je n'aurais que peu de choses à reprocher à cette nouvelle série, excepté le rôle de Zed qui d'après moi est insipide, elle m'ennuie, tout simplement. Ce n'est pourtant pas assez pour arrêter de regarder, dès qu'on commence on ne peut plus s'arrêter. La saison 1 s'est terminé samedi soir aux États-Unis, elle se compose de 13 épisodes qui sont pour la plupart très bons.


Affiche Constantine saison 1 
  • Forever

C'est avec un heureux hasard que je suis tombée sur cette série. Comme d'habitude, le grand problème de ma vie : quoi regarder ? 
Je me suis mise à chercher un peu aléatoirement et devinez quoi ? J'y ai trouvé mon bonheur et bien plus encore. 
Bien qu'au départ la série ne semble pas très intéressante - rien que le nom... -, il ne faut pas s'arrêter ici, il y a bien plus à découvrir qu'on ne le pense. La saison une est toujours en cours de diffusion aux États-Unis, quand j'ai commencé, il n'y en avait que 13 - il me semble que deux autres sont sortis à ce jour. 
On est directement plongé dans l'histoire de cet homme, Henry Morgan, un médecin légiste qui ne peut mourir. Enfin, c'est plus compliqué que cela, il peut mourir, ressentir les pires douleurs, mais il reviendra toujours, tel un phénix qui renaît de ses cendres. 
Ioan Gruffudd incarne merveilleusement bien son rôle. Je garde un mauvais souvenir de lui, comme beaucoup je pense à cause de sa prestation dans le film Les 4 fantastiques sorti en 2004. Ce film a été pour moi une énorme déception, du point de vue du scénario comme des acteurs. Ici, Ioan Gruffudd est crédible, rafraîchissant. C'est avec une main de maître que l'équipe technique nous livre une histoire vraisemblable avec des personnages plus qu'attachants - je pense par exemple au personnage d'Abraham, fidèle acolyte de notre héros mais aussi tellement plus. 

C'est sans une once d'hésitation que je conseillerai cette série qui se regarde toute seule (j'ai vu les dix premiers épisodes quasiment à la suite). On y trouve des enquêtes bien ficelés, une imagination à la Arthur Conan Doyle comme les scénaristes aiment nous le rappeler. En bref, une série qui a tout pour fonctionner. 

Affiche Forever saison 1.
  • Empire

Et enfin, dernière série que j'aimerais vous faire découvrir : Empire. 
Également une nouveauté, c'est aussi un peu par hasard si je suis tombé dessus. L'histoire ici est bien compliquée, tout commence avec un homme Lucious Lyon, un des plus gros producteurs de disques des États-Unis. Au commencement de la série, on apprend que Lucious est gravement malade, qu'il ne lui reste que quelques années à vivre. Un choix s'impose entre ses trois fils qui veulent prendre la place de son père dans son label Empire Records. Parallèlement à ça, l'ex-femme de Lucious et mère des trois enfants sort de prison après y avoir passé 17 ans. 

Affiche Empire saison 1.


On suit tout ce beau monde qui pue l'argent à plein nez, qui ne se laisse pas aller au chantage mais surtout, qui est prêt à tout pour sa gloire personnelle. On assiste au déchirement de la famille Lyon sur ton d'humour et de chanson. 
Plus qu'une série sur une histoire familiale, c'est également l'histoire d'une compagnie, d'un label, de la musique elle-même puisque Lucious est une ancienne star du hip-hop et ses deux fils cadets possèdent des dons musicaux, surtout Jamal si vous voulez mon avis. 
Bien qu'il n'y ait pas beaucoup d'épisodes - seulement cinq de sortie -, je peux dès à présent dire que je suis fan de cette série, l'univers musical mêlant l'ambition, la famille et les coups bas sont ce qui fait d'Empire une bonne série à voir. 


N'hésitez pas à me donner vos avis/impressions. 





Commentaires

  1. Encore un très bon article; continue !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai testé Forever après avoir lu la critique et j'ai beaucoup de mal. Pour moi ca ressemble aux séries d'il y a 15 ans, sans fil conducteur ou chaque épisode peut se regarder indépendamment sans difficulté. Je persévérerai pour voir si ca change. Et pour info c'est Arthur Conan Doyle pas Allan :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ? C'est vrai que le début est un peu chaotique mais je trouve que l'intrigue prend rapidement de l'épaisseur notamment grâce aux flash-backs sur la vie de Henry.
      J'ai corrigé cette étourderie, merci de me l'avoir signifié !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés