Pages

vendredi 28 juin 2019

Le Coin des libraires - #134 Le squale de Francine Kreiss

Quand je l'ai reçu - encore merci à Benoit et au Cherche-midi -, on peut dire que je ne m'attendais pas à ça ! 

Lorsque je l'ai reçu j'ai eu très envie de le lire grâce à la mention de "thriller du réel". À vrai dire, combiner le thriller qui est un genre que j'aime beaucoup à un récit supposé vrai, je ne pouvais qu'avoir envie de le lire ! 


Thommy Recco et Francine Kreiss n’auraient jamais dû se croiser. Ou seulement au fond de l’eau.
Il a été héros de guerre, apnéiste hors pair et meurtrier. Il croupit désormais en prison.
Elle est apnéiste, journaliste et enquête sur le passé du frère, un corailleur légendaire : Toussaint Recco, assassiné sur son bateau. Sur un quiproquo, Francine écrit à Thommy; une correspondance insolite se noue.

L’homme, emmuré jusqu’à la mort, clame son innocence. Insaisissable et manipulateur, il joue de son charme. De ses colères aussi…
Francine reste sur ses gardes, résiste. Mais, fascinée, elle poursuit irrésistiblement sa descente en apnée dans les méandres de ce personnage hors-norme que tout le monde surnomme « le Monstre ». En coulisse, elle découvre le don étrange de la famille Recco pour le monde marin : dans la tribu, Thommy demeure celui qui peut vous attirer vers les abysses.

Qui, de lui ou d’elle, infligera sa folie à l’autre ?

Véritable thriller du réel, Le Squale offre un face-à-face sidérant qui emporte par-delà le bien et le mal.


J'étais pressée de le lire (comme tous les autres qui me sont chaudement recommandés par Benoit) et en même temps, j'avais un peu peur de passer à côté à cause du propos principal qui n'est autre qu'un reportage sur des apnéistes de renom. 

En effet l'auteure, journaliste et apnéiste a eu l'idée de faire un reportage sur un homme en particulier, Toussaint Recco, un monstre de l'apnée puisqu'il peut aller à plus de 100 mètres sous l'eau ou quelque chose comme ça. Mais il y a une sorte de malentendu, du moins ce Recco ne peut pas rencontrer Francine Kreiss pour la simple et bonne raison qu'il est mort - ça devient compliqué d'un coup haha ! 
Par un coup du sort, l'auteure va être mise en relation avec Tommy Recco qui n'est autre que le frère de Toussaint et aussi l'auteur de différents crimes qui lui valent d'être incarcéré à vie. 

C'est donc une relation pour le moins surprenante qui va se créer entre les deux, entre Francine, la journaliste passionnée d'apnée et Tommy, le corse au sang chaud, ayant un caractère pour le moins changeant et une furieuse envie de clamer son innocence. 
Ce livre, Le Squale est un ovni, un reportage sur la famille Recco d'abord, sur les problèmes de vengeance (vive la vendetta en Corse, de toute façon) qui ont engendré la mort de plusieurs membres de la famille (dont Toussaint), mais aussi l'occasion de creuser un peu, de savoir si Tommy est bel et bien le monstre qu'on lui dépeint ou s'il est un homme innocent - ou du moins en partie. 





En vérité j'ai eu du mal à entrer dedans car même si je sais que Tommy Recco existe bel et bien, qu'il est bel et bien emprisonné à la prison de Borgo, j'ai été bien moins intéressée par les recherches de Francine Kreiss sur l'apnée, sur les antécédents de la famille que sur Tommy Recco, meurtrier. 
C'est bien parce que l'apnée ne m'intéresse pas plus que ça que j'ai eu du mal à entrer dedans. 

Pourtant, au fur et à mesure du livre, la relation entre les deux protagonistes se construit, on apprend à connaître Tommy par le biais des autres, par des membres de sa famille ou même par un proche d'une des victimes de Recco. On nous livre un portrait tout en contraste, un portrait lumineux et ombrageux d'un homme complexe. C'est bien parce que c'est un personnage ambigu que Francine Kreiss peine à obtenir le droit de le rencontrer. Si on ne veut pas d'elle au début, c'est bien parce que Tommy peut s'avérer être dangereux, parce qu'il s'est en quelque sorte épris d'elle et que ça peut vite devenir hasardeux. 

Si j'ai eu du mal avec cette histoire qui ne m'intéressait qu'à moitié au final, je dois dire que j'ai énormément aimé la plume de l'auteure et que c'est pour moi le gros point fort de l'ouvrage. Une plume incisive, brève (j'entends par là, l'utilisation de phrases relativement courtes) et chargée d'images. Un délice ! 

Je ressors finalement de cette lecture mi-figue, mi-raisin, si j'ai aimé la plupart du livre, je dois dire que j'ai eu du mal à entrer dedans (au moins 50 pages avant d'être dans l'histoire). La mention de thriller du réel qui lui convient bien m'a peut-être procuré trop d'attentes par rapport au sujet du livre qui est avant tout un reportage sur l'apnée et qui devient par la suite la rencontre entre deux êtres tout à fait différent, mais néanmoins réunis autour d'une passion commune. 
J'en garde un bon souvenir, sans que ce soit pour autant une excellente lecture. 
Disons que j'ai été contente de découvrir un ovni de la littérature comme celui-ci et aussi une plume aussi agréable que celle de Francine Kreiss. 










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le Coin des libraires - #135 Carnaval de Ray Celestin

P ublié en 2014 et paru l’année suivante au Cherche midi, Carnaval de Ray Celestin est le premier tome d’une quadrilogie — le tome 3 sorti...