Pages

mercredi 18 octobre 2017

Le Coin des libraires - #72 Six of Crows I & II de Leigh Bardugo

Bon j'ai tellement de retard dans mes articles que j'ai décidé d'écrire en un seul mon avis sur la duologie Six of Crows de Leigh Bardugo. Et puis, c'est aussi parce que j'ai lu les deux tomes dans la foulée alors c'est plus simple pour moi.

Il faut que je le dise maintenant avant de m'étaler : j'ai adoré, ça a été une lecture plus que géniale et vraiment, je recommande cette duologie à mille pour cent !
Tous les ingrédients sont réunis pour me plaire : du fantastique, une bande de jeunes voyous prêts à tout pour mener leur mission à bien, des personnages avec une réelle épaisseur et une identité qui leur est propre, bref, tout y est.


  • Six of Crows I


Avant d'aborder le deuxième volet que j'ai préféré au premier, je pense qu'il est bon quand même de revenir sur ce dernier, rien que pour aborder la mise en place.
L'immersion dans l'univers du Barrel est immédiate, si bien que n'ayant pas lu la trilogie ultérieure de l'auteure nommée Grisha, j'ai eu un peu de mal au début avec le jargon propre à l'univers développé. Je suis plusieurs fois revenue au début pour voir quel grisha correspond à quelle capacité en quelque sorte. En dehors de ce détail, je n'ai rien à redire de négatif qui tienne vraiment la route.

La mise en place se fait relativement rapidement, l'auteure alterne les points de vue des six personnes que l'on va suivre tout au long du livre et chaque personnage possède sa propre vision des choses, son propre passé, etc. si bien que chacun est vraiment intéressant à suivre parce qu'il permet de contre balancer avec les autres.

Kaz est le chef de meute en quelque sorte, le plus sadique de tous parce qu'il a rarement des scrupules, parce qu'il est prêt à tout pour mener sa mission à bien. Si tous les personnages étaient comme lui, l'histoire se trouverait être amoindrie parce qu'on se dirait seulement "ouais ce ne sont que des voyous sans coeur", mais là ce n'est pas le cas parce qu'il y a Nina ou même Mathias qui sont très différents et qui viennent rééquilibrer le tout.

J'ai accroché avec tous les personnages à des degrés différents bien sûr. J'ai beaucoup aimé Kaz par exemple, mais je pense que je l'aurais détesté s'il n'y avait pas eu Inej. Pareil pour Mathias ou même Jesper - ouais non en fait j'adore Jesper tout court.
Leigh Bardugo nous livre des personnages qui semblent être insensibles de prime abord, mais qui se révèlent être très fragiles au final - en particulier Kaz mais ça on le voit surtout dans le deuxième tome.
L'essentiel de ce volet repose dans le fait de nous présenter les différents personnages et de nous donner les enjeux de l'intrigue : aller sauver Mathias et faire le coup du siècle en gros.

Ce sont les personnages qui m'ont enchanté dans ce volet, les différentes relations entre chacun, la singularité de chacun, les dons de certains, les aptitudes des autres. Je pense que j'ai énormément aimé pour la simple est bonne raison que c'est un roman auquel on ne peut pas mettre d'étiquette, le ranger dans la catégorie fantasy n'est pas juste parce qu'il y a aussi de l'aventure ou même de la romance, mais c'est toujours par petite touche, par-ci, par-là, si bien qu'on n'est jamais dans un seul genre ou même deux, mais plus dans une sorte de melting pote parfaitement maîtrisé.


Six of Crows t.I de Leigh Bardugo, éditions Milan.


  • Six of Crows II - La cité corrompue 


Comme je l'ai dit plus haut, j'ai préféré le deuxième volet au premier et même si c'est une bonne brique déjà, j'aurais aimé qu'il soit plus long encore.
J'ai tellement dévoré ces livres que j'ai eu du mal à mettre des sentiments sur ce que j'ai ressenti, ça a été l'effervescence durant quelques jours, le besoin de me poser un bon coup pour réfléchir à cette lecture et essayer le mieux possible de comprendre pourquoi j'ai tant aimé et pourquoi ça m'a tant déchiré le coeur de devoir quitter ces personnages.

J'ai rarement ressenti un vide aussi grand à la fin d'une lecture, enfin ça m'est arrivé à plusieurs reprises c'est sûr, mais je ne sais pas, ça faisait longtemps on va dire.
L'auteure est véritablement douée pour nous faire aimer ses personnages - pour ceux qui l'ont lu, ils comprendront pourquoi j'ai été si bouleversée par ce qu'il se passe un peu avant la fin, par rapport à Mathias... - à tel point que c'est une déchirure de devoir les quitter, de devoir accepter le fait que eux se reverront sûrement - c'est une promesse tacite entre Kaz et Inej quand même - mais que nous, lecteurs ne pourrons jamais les revoir, je crois que c'est surtout ça qui m'a fait de la peine.

J'ai aussi préféré ce volet parce que la mission suicide est passée et qu'il est temps de s'attaquer au Barrel, de se battre contre le grand méchant, Pekka Rollins, et ouais, l'histoire m'a plus captivé encore. Et puis on continue d'en apprendre plus sur le passé des personnages, on les découvre toujours un peu plus et ça n'a fait que confirmer mon attachement pour Inej qui est de loin ma préférée, mais j'ai aussi appris à mieux connaître Jesper en grande partie grâce à son père et ça a été une bonne surprise.


Six of Crows - la cité corrompue, Leigh Bardugo, éditions Milan.


Le fait que l'auteure ait choisi le parti d'ajouter à la bande un couple homosexuel m'a énormément plu, surtout qu'il s'agit d'hommes alors que généralement lorsqu'on aborde l'homosexualité, ce sont plus des femmes qui sont mises en scène. C'est encore un sujet qu'on traite trop peu que ce soit dans la littérature, dans le cinéma, bref, dans les arts en général et c'est bien dommage, il faudrait qu'il ait la place qui lui revient - peut-être dans quelques décennies ou suis-je trop optimiste ? 

L'histoire est plus prenante encore, plus intense, plus tout ce qu'on veut, si bien que les 500-600 pages s'avalent avant même qu'on ait compris que la moitié était passée.
À la lecture de cet article, beaucoup penseront que je ne dis rien, que je me contente de survoler le sujet et c'est sans doute vrai. Je pourrais écrire des lignes et des lignes sur la psychologie des personnages, sur ce que j'ai aimé d'eux par exemple, mais quel serait l'intérêt si ce n'est vous gâcher un merveilleux moment de lecture ?

Je pense que j'ai adoré en grande partie parce que j'avais refusé d'en savoir trop, à vrai dire je ne savais même rien du tout si ce n'est qu'on allait suivre une bande d'ados "voyous" et je pense que c'est le mieux, ne rien savoir et se laisser prendre par l'histoire, par l'univers singulier de Leigh Bardugo.
En revanche, si vous l'avez déjà lu, je serais ravie de pouvoir en discuter avec vous alors n'hésitez pas me dire ce que vous en avez pensé !

Je ne sais pas encore si je vais tenter l'aventure avec Grisha qui vient d'être traduit en français ou même si je vais essayer son nouveau livre : Wonder Woman. J'hésite énormément parce que Wonder Woman n'est pas mon héroïne préférée, même pas du tout, mais j'ai tellement aimé la plume que je vais peut-être lui laisser une chance !








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Séries du moment - #7 novembre 2018

J 'ai envie d'essayer d'écrire un article tous les deux-trois mois sur trois séries comme je l'ai fait en septembre dernier...