Instagram

Le Coin des libraires - #33 Fracturée (#2 Effacée) de Teri Terry

On se retrouve aujourd'hui pour parler de Fracturée,  la suite d'Effacée de Teri Terry, trilogie dystopique que j'ai commencé le mois dernier. D'ailleurs, si ça vous intéresse, mon article sur le premier tome est ici

Fracturée, deuxième tome donc d'une trilogie reprend à peu près là où le premier s'était arrêté. On retrouve Kyla qui refuse de laisser partir Ben et ne cesse de s'interroger : Est-il encore vivant ? Comment pourrait-il être encore vivant après avoir coupé son nivo et été emmené par les Lorders ? 
Autant de questions qui me tournaient dans la tête à moi aussi, c'est pour cette raison que je n'ai pas attendu longtemps avant de lire ce deuxième tome. 


Résumé édition de La Marinière 

Après son effacement, Kyla devrait avoir perdu tout souvenir de son passé et se demande quel avenir peut elle imaginer pour elle. Pourtant, des bribes de mémoire lui reviennent avec d’inquiétants points sombres. Et quand un homme mystérieux qu’elle a connu avant son effacement réapparait dans son existence, elle se dit qu’elle va enfin comprendre d’où elle vient. Mais plus elle en apprend sur elle même, plus son avenir devient confus…


En plus de s'interroger sur la possible survie de Ben, Kyla se rend compte que son nivo ne fonctionne plus, l'agression qu'elle a subi à la fin du tome I lui a permis de faire remonter certains souvenirs à la surface et ont rendu son nivo inutile, désormais, elle peut ressentir toutes sortes d'émotions sans qu'elle ne s'évanouisse ou pire. 

Un tas de nouvelles images vont resurgir dans son inconscient, des images de son ancienne personnalité, Ondée comme elle a voulu s'appeler. Durant tout ce deuxième tome, c'est une quête d'identité toujours plus profonde et nécessaire qui va s'offrir à nous. Après des interrogations "timides" dans le premier tome, voilà que l'on se demande carrément comment il est possible que Kyla réussisse à se souvenir de son passé, mais d'un passé qui parait ne pas être le sien puisqu'on le sait depuis le premier tome, son prénom, c'est Lucy et non Ondée. 

Combien de personnalités a-t-elle ? Quelle personnalité a réellement été effacée lors de la procédure et surtout, qui est-elle à présent ? Encore énormément de questions, c'est vrai. 
Certaines trouvent des réponses dans ce tome, comme le pourquoi elle se remémore des souvenirs d'Ondée et pas de Lucy. J'ai trouvé l'explication avec le traumatisme et la main gauche de détruite vraiment bien trouvée. 
Je ne comprenais pas vraiment en quoi c'était si important dès le début, le fait qu'elle soit droitière mais que naturellement, elle dessine de la main gauche et là, tout vient s'éclairer et il faut le dire, c'est une pure idée ! 
La remontée de ses souvenirs s'est sans doute effectuée grâce au personnage de Nico qu'on entre-aperçoit dans le premier tome. Dès le début je ne sentais pas son personnage et la lecture de ce tome a confirmé cet instinct. 

Fracturée de Teri Terry.

Avec l'arrivée de nouveaux personnages par le biais de Nico notamment, on va entrer dans une histoire plus sombre que son prédécesseur. On entre complètement du côté des terroristes, ceux qui se disent du LRU (Libérer le Royaume-Uni) et on va côtoyer des personnes prêts à tout pour renverser le pouvoir en place, des personnes qui prévoient littéralement des attentats et des meurtres, le truc pas très pacifique quoi.
Kyla entre donc dans cette organisation qu'elle connaît bien puisqu'elle en faisait partie avant d'être attrapé et effacé. Elle retrouve des visages connus, celui de Katran en plus de celui de Nico. 
Le personnage de Katran bien que très peu exploité finalement est un personnage que j'ai beaucoup aimé, à qui j'ai pu le plus m'identifier dans ces nouveaux personnages parce qu'il est véritablement humain, il ne veut pas tout détruite, il veut simplement que les Lorders soient vaincus et qu'un monde de paix s'installe. 

On retrouve le personnage de Tori qui est plutôt antipathique dans le premier tome, enfin pour le peu qu'elle apparaît et, je dois dire que ça a été pareil pour le deuxième. Elle a beau avoir dix-sept ans, j'ai un peu l'impression qu'elle est cette gamine de douze ans qui ne supporte pas quand sa mère lui dit "non, on n'achète pas de bonbons à la boulangerie" et qui fait une crise. Oui voilà, Tori c'est l'adolescente en crise complètement à côté de la plaque. 
Mais c'est vrai qu'elle n'est rien comparée à Nico, le personnage qui récolte toute mon aversion. Alors vraiment, lui, je suis pressée de le retrouver dans le tome III et j'espère sincèrement que l'auteure lui a concocté une fin digne de sa malveillance et de ma répugnance envers lui. 

Comme je le disais plus haut, le personnage de Kyla évolue puisqu'elle mute en quelque sorte et est partagée par ses autres personnalités. Je l'ai trouvé toujours aussi agréable parce qu'au fond, elle reste la même fille qu'au début du tome I, je veux dire le fait qu'elle ait récupéré ses souvenirs ne la change pas du tout au tout, au contraire, elle les accepte, vit avec et agit en conséquence, mais en aucun cas elle devient une autre personne. 
Elle devient plus attachante encore quand ça y est, tout se délie enfin et qu'elle se souvient, que le traumatisme remonte à la surface : la mort de son père sous ses yeux et évidemment, il n'a pas été tué par n'importe qui. 

Ces nouvelles informations qui arrivent quasiment à la fin du tome II nous donnent enfin toutes les clés pour comprendre qui elle était et donc qui elle est devenue par la suite. Sa psychologie est vraiment passionnante avec justement ce développement de plusieurs personnalités pour survivre au traumatisme. D'ailleurs, cette histoire de dédoublement de personnalité m'a beaucoup fait penser au roman Angie, 13 ans, disparue - un des premiers livres que j'ai chroniqué sur le blog. 

Ce tome est plus cruel que le précédent avec énormément de violence ou encore de situations extrêmes comme les tentatives d'attentats, l'histoire de kamikaze, etc. On entre vraiment dans un aspect très négatif et cette exposition des terroristes comme ils sont appelés ne permet pas de les trouver juste dans leurs actions. Leur volonté qui est de renverser le régime en place et donc les Lorders est bonne, mais finalement, ils ne sont pas meilleurs que les Lorders, alors, on est en droit de se poser la question : si aucun des deux camps n'est le bon, que choisir ? 

Fracturée est très pessimiste dans son histoire principale (le fait que Kyla rejoigne les terroristes) mais aussi dans sa trame secondaire - qui pour moi est toute aussi principale - avec Ben que l'on retrouve mais qui a tout oublié et semble être promis au destin de lorder.
L'action semble moins continue que dans le tome I, mais tout finit par s'accélérer afin de nous livrer une fin qui ne peut que donner envie de lire la suite - et fin - très, très vite. 
Je vais quand même attendre le début du mois prochain pour le lire, histoire de me laisser du temps avant de le dévorer et de ne pas être déçue d'être arrivée à la fin de cette trilogie trop rapidement. 

Une fois encore, Teri Terry a su m'emmener dans son univers et me captiver durant ma lecture. Ce genre de livre, on ne peut le lâcher tant qu'on ne l'a pas terminé. À suivre avec le tome III donc ! 



"Des lambeaux de souvenirs surgissent, disparaissent, me donnent l’impression d’être vivante, me tentent avant de se dérober."
Teri Terry, Fracturée.







Commentaires