Instagram

L'Avenue du Cinéma - # 12 Les Nouveaux héros de Don Hall & Chris Williams (II)

Aujourd'hui sera à marquer d'une pierre blanche, je vais vous parler d'un...film d'animation ! Eh oui, j'ai décidé d'écrire un article un peu spécial au sujet d'un film qui vient tout juste de sortir sur nos écrans : Les Nouveaux Héros. 
Je tiens à préciser que j'en avais déjà entendue parler avant de le voir, j'ai vu un reportage dessus en décembre dernier, à ce moment-là, je ne connaissais pas du tout l'univers de ce dessin animé ainsi que son univers originel, celui de Marvel Comics et plus précisément Big Hero 6. Le reportage m'a donné envie de le voir, j'en ai parlé avec un copain et puis, bah, on avait plus qu'à attendre... Je tiens également à préciser que le film est sorti le 25 octobre 2014 aux États-Unis, il sort demain - 11 février 2015 -, en France, - oui l'attente est énorme pour nous.



Quand je l'ai finalement vu et en plus en VOSTFR, j'étais juste trop contente. Contrairement à la plupart des films de maintenant, celui-ci ne dure qu'environ une heure quarante, un temps parfait. Le fait qu'il ne dure pas plus longtemps est ce qui fait en partie la force du film, en effet, on n'a pas le temps de s'ennuyer. Aurait-ce été le cas s'il avait duré deux heures ? Possible ! 
Quoi qu'il en soit je ne me suis pas ennuyée ! On dira ce qu'on voudra, ça reste Disney et tout nous rappelle qu'il est un film destiné aux enfants, comme par exemple les nombreux clins d'oeil à la sécurité en voiture comme le faite de mettre sa ceinture ou de ne pas griller un feu rouge. Cependant, je dois bien avouer, ça ne m'a pas gêné plus que ça, j'étais suffisamment dans l'histoire pour ne pas trop m'en préoccuper. Et puis, bien qu'il soit un film pour enfants, l'équipe a osé en offrant un protagoniste qui n'hésite pas à tuer par vengeance. Bien évidemment, ce choix se discute puisque Hiro ne se pose même pas la question vis-à-vis de ce personnage, une seule solution paraît concevable dans son esprit encore enfantin qui ne voit encore par le biais du bien et du mal. 

Ce film est un peu en deux temps, au début on apprend à connaître le protagoniste, le jeune Hiro Hamada, petit génie en herbe qui vit chez sa tante avec son grand frère Tadachi. Hiro vit pour les combats clandestins de robots, il est d'ailleurs très bon à ces jeux comme on le voit au début du film. Durant cette "première" partie on suit Hiro comme s'il était un garçon normal - bon excepté qu'il reste un génie. 
Dès le début on comprend l'importance de la robotique dans la vie des deux frères. De prime abord, on peut penser que seul Hiro est intéressé par les robots, d'ailleurs Tadachi ne semble pas prendre son petit frère très au sérieux. 
On commence à s'attacher aux personnages et, boum, tout change, bascule dans une sorte de nouveau monde. Ce monde on le suit désormais à travers Hiro mais aussi Baymax, son fidèle ami robot conçu par Tadachi afin de sauver des vies. En effet, Baymax a été réalisé dans le but d'assister les personnes en danger, son intelligence artificielle est d'ailleurs très poussée question médecine. Seulement, Hiro ne veut pas qu'on le soigne, il veut se venger, de quoi me direz-vous ? Vous allez devoir regarder le film pour le savoir. 
Ce n'est qu'à la fin du film qu'on peut imaginer à quel point la robotique a été importante pour Tadachi, Hiro n'est finalement pas le seul génie, personnellement, pour moi c'est son grand frère et son invention complètement visionnaire. 



Je n'ai tout simplement pas vu les minutes défiler devant ce film d'animation, il est rafraichissant et tellement drôle, je n'ai pas pu m'empêcher de rire devant le petit cri de Baymax au moment du "tape m'en cinq". Bien que le scénario ne soit pas énormément recherché, - il s'agit d'une histoire de revanche et de sauvetage du monde, on peut trouver plus créatif tout de même -,   on entre facilement dans cet univers forcément très enfantin mais qui est très beau car oui, les décors sont magnifiques on voit d'ailleurs à quel point la qualité filmique augmente d'année en année. 

Excepté Hiro & Baymax, les autres restent plutôt secondaires, ce que j'ai trouvé vraiment dommage car il s'agit quand même de Big Hero 6, ils font partie des nouveaux héros et j'aurais aimé en apprendre plus sur eux. Le gros, gros point fort c'est la relation Hiro/Baymax, ben oui forcément il faut bien des personnages mis en avant. Cette combinaison fonctionne formidablement bien ! Leur complicité est si marrante à certains moments que je me suis prise à avoir envie d'avoir un Baymax avec moi - oui, il est tellement mignon...

Je conseille vraiment ce film d'animation pour tous ceux qui comme moi, ont toujours une âme d'enfant, en espérant qu'il vous plaise comme il m'a plu ! 






Commentaires

Articles les plus consultés